L'Atropine
 
Version Allemand Version Anglais
 

Atropine C17H23NO3, M 289,4 g/mol

L' atropine est une alcaloïde de Tropane, la substance active physiologique de la Belladone (Atropa belladonna) et d'autres solanacées. Il a été déjà utilisée dans les âges moyens comme mydriaticum, puisqu'elle mène, inculqué dans les yeux, fait une dilatation de la pupille («vue ardente»).

Utilisation médicale comme antidote contre des intoxications avec de l'ester thiophosphoric (par exemple des insecticides) aussi bien que des empoisonnement avec la Muscarine ou la Pilocarpine.

Chimiquement l' atropine est un mélange racémique de (R, S)-Hyoscyamine, par lequel cependant seulement (S)-Hyoscyamine est l' isomère actif. L' excrétion d' atropine est environ 50% car la drogue inchangée au-dessus de l'urine, de 24% comme la noratropine après déméthylation, et environ de 15% est oxydes au N-oxyde. Pendant que la réaction d'emplacement une hydrolyse d'atropine (ester) a lieu par des estérases, tenir à Tropine (3α-Tropanol) et à acide tropical (acide 3-hydroxy-2-phenylpropionide).

Pour les individus hypersensibles déjà une dose d' atropine du 1-2 mg peut agir toxique. Habituellement doses au-dessus de 10 mg causes des symptômes toxiques (tachycardie, hypertension, fièvre, comportement délirant). Le dose plus de 50 mg peut être mortel. La physostigmine peut être employée comme l'antidote.

Les effets physiologiques

  • Augmentation du rythme cardiaqe (tachycardie)
  • Dilatation de la pupille (mydriase)
  • Augmentation de la pression intra-oculaire
  • Relâchement des fibres musculaires
  • A dose élevée agitation sur le système nerveaux central, délire, hallucination (delire atropinique)
Recherche personnalisée

 

 

 

Dernière modification: 30/07/2010 - IMPREINTE - FAQ