Les Coffee-Shops
 
Version Allemand Version Anglais
 

Aux Pays-Bas des points de vente pour «les drogues douces» comme du haschish ou du marijuana ont été organisés qui sont appelées par les consommateurs des «Coffee-Shops» depuis le début des années quatre-vingt-dix, en particulier à Amsterdam. Ces Coffee-Shops (des magasins du Café) n'étaient certes pas juridiques, mais ils ont été attendus. Des restrictions au commerce d'au maximum 5 grammes sont en vigueur par acheteurs, la vente et consommation de ce que l'on appelle des «drogues dures» comme de l'héroïne dans ces Coffee-Shops sont aussi encore interdites. En le parlement hollandais à la majorité rare votait 2000, pour la libération (légalisation) complète de hachisch et du marijuana. Entre-temps les environ 1.500 Coffee-Shops existants ont été prises par cette légalisation de la zone grise juridique.

Le Gouvernement hollandais a édicté six règles prétendant atténuer la libéralisation du Cannabis:

  1. Interdiction de vendre de l'alcool avec les «les drogues douces»
  2. Inciter les usagers à la modération
  3. Limiter la nuisance pour la santé
  4. Avoir un stock maximum de 500g
  5. Interdire l'accès aux jeunes de moins de 18 ans
  6. Interdiction de les installer à moins de 450 mètres d'une école

En réalité, on voit parfois des gosses de 10-11 ans dans les coffee shops et tous les jours des jeunes de plus de 18 ans revendent, à proximité à des jeunes de 13-14 ans le haschish qu'ils viennent d'acheter légalement. C'est pourqui les associations de parents hollandais commencent à s'émouvoir et à protester.

Recherche personnalisée

 

 

 

Dernière modification: 30/07/2010 - IMPREINTE - FAQ